Le CAUE : 40 ans de sensibilisation pour construire avec la nature

Du matériau « naturel » à l’architecture bioclimatiquePierre, terre, fibres végétales ou animales ; la Guadeloupe amérindienne recueillait, déjà, ses matériaux de construction dans son milieu naturel à l’instar des carbets et ajoupas, structures en bois assemblées par des lianes et recouvertes de feuilles.Deux évolutions techniques notables interviennent avec la « Kaz an golèt » (1635) en branchages entrecroisés, enduite de paille et d’argile avec un toit en paille de canne ; puis la « Kaz kréol » (1848), à ossature bois, couverte de bardage bois ou d’essentes. Ce recours ancestral aux biomatériaux s’est estompé au profit de nouveaux matériaux tel le béton plus « solide » face aux aléas climatiques, symbole d’ascension sociale et technologique mais à forte empreinte écologique. Un constat qui aura (re)mis en exergue l’intérêt technique, écologique, économique, social et donc « durable » des biomatériaux et des filières liées.Optimisant les propriétés d’un site, la maison bioclimatique allie confort thermique et sobriété énergétique. Faite de biomatériaux, notre case créole, par son orientation, ses ouvertures propices à la ventilation et la lumière naturelle, est donc bioclimatique. 

Focus « Biomatériau »

Issu de la biomasse animale ou végétale, le biomatériau est un matériau « biosourcé » ; distinct du « géosourcé » d’origine minérale.

La création du « label biosourcé » (2012), l’art. 14 de la loi TEPCV (2015) et l’art.180 de la Loi Élan, encouragent l’utilisation des biomatériaux dans le neuf ou la rénovation.

Le CAUE promeut donc le « biomatériau », d’où diverses actions dédiées (projet, vidéo, expos).

La Nature, en facteur d’aménagement

Durant l’ère proto-urbaine, la nature, et singulièrement l’eau, agit en « facteur » d’aménagement comme l’attestent les considérations métaphysiques, mais aussi pratiques, (accès et exposition aux ressources et risques naturels) du groupement caraïbe.

À partir du XVIème siècle, l’organisation coloniale imprime une nouvelle hiérarchie dans le rapport à l’homme et la nature, qui se transcrit sur les choix architecturaux et urbanistiques.

Le modèle agro-industriel cannier déclinant, la Guadeloupe post-décentralisation s’est vue dotée, (Grenelle 2009), (Accord de Paris 2016), d’outils urbains plus « durables ».                                                                                                                                                Si la plupart de nos bourgs ont gardé leur trame coloniale, la loi (art. L.121-1 du Code de l’Urbanisme », art.7 de la loi n°2009-967) et le droit à l’expérimentation, permettent d’agir sur la place de l’Homme et de la Nature selon une approche écosystémique du projet urbain.

Focus RUDG

Porté par l’ADEME, le CAUE et le CNFPT, le Réseau d’Urbanisme Durable de la Guadeloupe promeut un aménagement et une planification valorisant la Nature, à travers des actions :

  • De protection active du patrimoine architectural et urbain (Kaz, venelles et lakou) (cf. séminaire organisé en 2017, avec le Département, sur la Gérontocroissance)
  • Érigeant l’Eau en facteur aménageur (cf. séminaire organisé en 2019 avec l’Office de l’Eau)
  • Contribuant à asseoir les projets d’aménagement sur un socle économique résilient (cf. séminaire organisé en 2020 avec le Pôle Emploi sur l’Intelligence économique)

Accessible sur Twitter et sur le Web, le RUDG assure singulièrement l’animation des AUD, approches urbaines durables favorisant les labellisations Eco-Quartier.

DIVERS AUTRES ARTICLES DISPONIBLES

La Journée mondiale du jeu

Dans le cadre de la Journée Mondiale du Jeu, le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnment de la Guadeloupe vous propose un quizz CAUE.
publié le 29/05/2021 DIVERS

Le CAUE : 40 ans de sensibilisation pour construire avec la nature

Du matériau « naturel » à l’architecture bioclimatiquePierre, terre, fibres végétales ou animales ; la Guadeloupe amérindienne recueillait, déjà, ses matériaux de construction dans son milieu naturel à l’instar des carbets et ajoupas, structures...
publié le 22/05/2021 DIVERS

L’Eau en Guadeloupe, comment allier équité et pérennité ?

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Eau et dans le prolongement d’un séminaire dédié en 2019 ; l’Office de l’Eau et le CAUE ont, le temps d’un article, croisé leurs compétences afin d'évoquer les réponses urbaines durables aux problématiques de...
publié le 22/03/2021 DIVERS

Bio-Matériaux et Matériaux Recyclés

Dans le cadre de la Journée Mondiale du Recyclage, le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE971) et ses partenaires proposent un sondage en ligne à destination des professionnels de la construction.
publié le 18/03/2021 DIVERS
Autres articles
de Divers

Contactez-nous

Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de la Guadeloupe
Centre Commercial Le Pérou
Bâtiment B n°46
Petit-Pérou
BP 136
97181 Abymes Cedex
Tél : 0590 81 83 85 – Fax : 0590 81 74 76
Mail : contact@caue971.org